scéance de yoga avec femmes

Bien que la position du lotus soit l’emblème et la représentation même de la méditation, il est important de savoir que cette position implique de longues préparations et de nombreuses étapes.  Mais elle permet au corps de se régénérer et d’obtenir une beauté intérieure.

Loin du cliché d’une personne assise posant ses mains sur les genoux de ses pieds écartés, cette position de yoga est bien plus qu’une simple posture. Grâce aux points de fuite (pieds, mains, etc.) fixés sur les cuisses et sur les pieds, l’énergie du corps est canalisée et circule de manière complète. Découvrez ainsi comment se préparer et réussir la position du lotus lors de ses exercices de méditation.


Se préparer physiquement à cette posture

Avant d’entamer votre séance de méditation nécessitant flexibilité et pratique, optez d’abord pour un espace adapté. Ce lieu devra être confortable, ventilé à souhait et parsemé de pétales ou de bougies si nécessaire. Évitez les lieux bruyants, notamment les interférences électroniques, cela vous permettra de vous concentrer uniquement sur la méditation. Pour commencer la préparation physique, commencez par vous asseoir en tailleur sur le sol.

Une fois vos genoux pliés, essayez de ramener vos pieds vers vous en les tirant. Faites également de petits échauffements en tournant vos chevilles dans le sens des aiguilles d’une montre. Faites-en de même pour vos genoux et vos hanches. Une fois cela fait, commencez d’abord par la position du demi-lotus afin d’éviter les blessures. Pour réaliser cet exercice intermédiaire, il suffit de s’asseoir par terre avec le dos et la tête droits et le torse bombé.

Avec les jambes tendues, prenez votre jambe droite pour venir la placer par-dessus la cuisse gauche. Ensuite, prenez votre jambe droite et placez-là sous votre cuisse droite. Essayez de garder l’équilibre pendant une minute et changez de pied.

Réussir pour obtenir un bienfait

La position du lotus implique que les deux plantes des pieds soient placées en hauteur au-dessus de chacune de vos cuisses. Lorsqu’on vous regardera de profil, il faudra que l’on voie une plante de pied dépasser votre cuisse. Ainsi, si vous avez déjà réussi un demi-lotus, concentrez-vous et réalisez un lotus complet. Ainsi comme le dite http://www.lacite-du-bienetre.com/bienfaits-position-lotus-mediter/, cela apportera un bienfait et permettra de conserver son équilibre.

La position des mains n’est pas encore primordiale ici. Il suffit d’abord de placer vos mains sur vos cuisses avec les paumes de la main tournées vers le sol. Maintenant que vous avez réalisé un lotus, le tout est de concentrer sur votre chakra et de laisser l’énergie circuler dans votre for intérieur. Libérez-vous des contraintes et concentrez-vous sur le moment présent comme le montre http://www.yogajournalfrance.fr. Une fois que vous aurez maîtrisé l’ensemble de la posture, vous pourrez entamer avec la position de la main classique baptisée jnana-mudra : le dos des mains sur vos cuisses et le pouce rejoignant l’index dans un cercle.