Les normes de sécurité françaises imposent le port d’un casque pour les conducteurs des deux roues. Il en existe 3 sortes. Quels sont les critères sur lesquels s’appuyer lors de son achat ?
scooter-casque

Le casque de type Jet

Le casque jet est celui que l’on voit le plus couramment en ville. La clientèle citadine l’apprécie surtout pour son confort. En effet, elle est dépourvue de mentonnières. Ceci lui procure un avantage évident parce qu’il offre la possibilité de communiquer plus librement avec un éventuel passager. Par ailleurs, il est confortable parce qu’il est très léger. Il bénéficie aussi d’une ventilation naturelle et son champ de vision très grand permet au porteur de ce type de casque de mieux se repérer, grâce à une meilleure vision périphérique.
Ce dernier n’aura pas à faire de grands mouvements de tête latéraux pour anticiper les éventuels dangers venant des rues adjacentes. Il est également très prisé pour la facilité de personnaliser son design. Ces qualités cependant n’en font pas un casque parfait. En effet de par sa conception même, il ne couvre que la calotte crânienne, laissant ainsi sans protection les maxillaires et le bas de la figure.
Par ailleurs, il nécessite l’appoint d’une visière ou de lunettes de type aviateur pour se protéger des poussières, des insectes ou de la pluie et du froid.


Le casque Intégral

Le casque intégral est le casque de sécurité par excellence. En effet, sa structure globale permet de protéger entièrement la tête, du haut du crâne jusqu’au menton. Les bruits extérieurs sont de plus réduits très sensiblement. Il représente à coup sûr le meilleur rapport protection/prix/ confort. Par ailleurs, il permet de mieux prévoir les éventuels risques d’accident car il offre une excellente vision verticale et périphérique. La seule précaution à prendre est de bien vous informer sur ses qualités de ventilation afin de ne pas avoir l’impression d’étouffer.

Le casque Modulable

Ce casque combine les qualités d’un casque intégral et d’un casque jet. Son utilisation est en train de se développer à grande vitesse. Son handicap principal est qu’il soit encore plus lourd que le casque intégral. Toutefois, il représente un moyen terme entre le casque jet et le casque intégral. En ce sens, il est le bienvenu au sein de la famille des scootéristes, car il s’adapte aussi bien à un usage urbain qu’à une destination routière.

L’avantage du casque modulable réside dans le fait qu’il se relève aisément et facilite en conséquence la communication. Il est donc très intéressant pour ceux qui circulent beaucoup en ville mais qui veulent de temps à autre faire une petite virée sur les routes, ou pourquoi pas les autoroutes afin de s’évader du stress quotidien créé par les conditions de vie en milieu urbain. Le tout est de s’assurer lors de l’achat que votre casque modulable présente un système d’ouverture facile à manipuler.

Dernier point important, il faut que le casque porte une étiquette d’homologation, car c’est la première chose que les policiers et gendarmes vous demanderont dès qu’ils vous verront emprunter la route sur un scooter.