La mort est une étape difficile dans la vie de l’homme. Plusieurs aspects se présentent avec la mort, notamment l’organisation des obsèques. Plusieurs connaissances et procédures sont nécessaires pour les mener à bien. Heureusement, les entreprises de pompes funèbres sont là pour vous aider. Voici 7 questions à leur poser dans le cadre d’un décès.

1.    Quels sont les rôles d’une entreprise de pompes funèbres lors des obsèques ?

Une entreprise de pompes funèbres assure un service complet. Premièrement, son rôle est de coordonner le déroulement des obsèques. Ensuite, il assure le transport du défunt vers la chambre funéraire ainsi que la mise en bière et la fermeture du cercueil. En dernier lieu, il est chargé de son port et transport jusqu’au lieu de l’inhumation ou de la crémation.


2.    Combien de temps est-ce que je dispose pour organiser les obsèques ?

La loi française stipule que l’inhumation doit se faire dans les 24 heures au plu tôt et dans les 6 jours au plus tard après le décès. Donc en général, vous disposez de 6 jours au plus à partir du jour de décès pour organiser les obsèques.

3.    Comment se passent les démarches administratives des obsèques ?

Lors d’un décès, il est impératif de réglementer les démarches administratives. Déclarer le décès à la mairie du lieu du domicile du défunt est le plus important. Des pièces justificatives vont être demandées : la carte d’identité de celui qui est chargé des funérailles, le certificat de décès établi par un médecin, le livret de famille du décédé.

4.    Comment est-ce que cela se passe si le décès a lieu au domicile ou à l’hôpital ?

Si le décès a lieu au domicile, les procédures sont à peu près les mêmes après le passage d’un médecin qui pourra certifier le décès. À part cela, il faut procéder à la toilette et à l’habillage du corps. Le défunt doit être transféré dans une chambre funéraire tout de suite après.

Si le décès a lieu à l’hôpital, le défunt peut rester dans les lieux jusqu’à la cérémonie des obsèques. Cette opération sera prise en charge par le service mortuaire de l’hôpital. Il s’occupera aussi de l’habillage et de la toilette du corps avant la mise en bière dans un cercueil.

5.    Quelle est la différence entre inhumation et crémation ?

L’inhumation est l’action de placer le cercueil ou le caveau du défunt sous terre. En d’autres termes, il s’agit d’un enterrement. Procéder ainsi permet de garder le corps intact pour la cérémonie des obsèques.

La crémation consiste à consumer la dépouille du défunt de manière à le transformer en cendre. Ses cendres sont placées dans un cercueil spécial qu’on appelle urne funéraire. Cependant, il faut faire attention parce que ce genre de pratique n’est pas toujours autorisé par certaines religions. Rendez-vous sur ce site pour avoir plus de détails sur l’organisation des obsèques.

6.    Pouvez-vous organiser un transport de corps en province ou à l’étranger ?

En province, cette opération est envisageable. Cependant, il nécessite une coopération avec un autre service de pompe funéraire du lieu de transfert. Les documents adaptés lui seront transmis pour mener à bien la suite du service.

Il est de même pour un transfert à l’étranger. Le plus souvent il s’agit de rapatriement. Dans ce cas, il existe des services spécialisés dans le transport par avion ou par route. Les démarches administratives sont incluses.

7.    Peut-on garder un corps dans son domicile ?

Oui, cela peut se faire si toutes les conditions sont respectées. Si la dépouille est veillée dans un lieu non réfrigéré, il y a des précautions à prendre nécessairement. Le corps doit être conservé convenablement. Il existe différents procédés à adopter selon le choix des proches du défunt.