Depuis des siècles, la recherche d’un moyen confortable pour la protection de la femme durant les périodes de menstruations n’a jamais cessé de produire de nouveaux produits prétendus comme la meilleure solution. Parmi ces produits, les serviettes hygiéniques et les tampons sont les plus appréciés des femmes et elles en deviennent même dépendantes au cours de leur vie. Malgré les bienfaits que ces protections ont apportés, il y a, cependant, des faits incontournables et qu’on ne pourrait pas tolérer d’une manière naïve.

Les effets néfastes de ces produits prétendus comme « hygiéniques »

Malgré ce que tout le monde, enfin, ce que les femmes pensent en général, c’est que les serviettes et les tampons dits hygiéniques préservent vraiment leurs hygiènes. Du fait aussi que parler des problèmes de menstruations semble encore, être un tabou empêche de remettre en cause ce qui est inacceptable.


En réalité, au cours de ses périodes de menstruations, une femme peut utiliser environ 15000 tubes de coton blanc. Ce qui n’est pas écologique du tout, puisque si une seule  femme atteint déjà ce chiffre, qu’en est-il des autres femmes par millions ou même par milliards ?

Le problème ne reste pas uniquement là, mais, également sur l’effet néfaste sur la santé, car ces produits détiennent aussi des produits cancérigènes.

La solution à tous ces problèmes : La coupe menstruelle

La coupe menstruelle de la marque https://www.louloucup.com en effet, est un produit qui garantit la protection de la femme du fait qu’elle est réutilisable pendant plusieurs années, mais aussi que c’est un produit très écologique.  Une coupe menstruelle étant une petite coupe en forme d’entonnoir en silicone est placée à l’intérieur du  vagin de la femme. Elle nécessite uniquement que la femme la rince après y avoir vidé le sang pour la réutiliser ensuite.