Travailler est un besoin vital à l’homme, avoir un bon métier est le rêve de tout le monde. Seulement, il est difficile de nos jours de trouver un emploi à la hauteur de ses compétences. Parfois sous-estimés, les jeunes diplômés sont considérés comme incompétents à cause de leur manque d’expérience. Les plus courageux décident alors de créer leur propre entreprise.

Création d’entreprise : un défi à relever

Le taux de chômage atteint un pourcentage inquiétant, voir même alarmant. Le gouvernement encourage donc les plus audacieux à créer leur propre entreprise. Malgré tout, cela n’est pas facile. Les démarches et procédures à entamées sont longs et parfois difficiles, il faut donc s’armer de courage et avoir une volonté de fer pour ne pas baisser les bras à chaque obstacle. Tout d’abord, il faut commencer par trouver l’idée : définir le projet, à partir de vos passions, de vos compétences ou à partir d’autres études effectués. Ensuite, étape très importante, faire une étude de marché. Cette étape est vraiment indispensable et incontournable car il évalue l’étude de faisabilité du projet, il permet de connaître les éventuelles risques d’échec ou l’ampleur de la demande sur le marché. Viens ensuite l’étape de la paperasse et des dossiers à compléter, il faut choisir sous quelle forme juridique l’entreprise sera présentée, définir son secteur d’activité, son nom et le nom des éventuels produits phares ou emblématiques, la marque déposée… tous les détails sur la paperasse sont à établir. Une fois les papiers en règle, vous pouvez passer à l’étape suivant : celle du plan d’action. Trouver les fournisseurs, découvrir les ressources dont vous disposez en tant que créateur d’entreprise ( prêt sans intérêt, subvention…), faire appel à des spécialiste de gestion de service marseille si nécessaire, et tisser un réseau de contact avec les partenaires pour bien s’intégrer dans le monde de l’entreprenariat.


Les avantages et inconvénients de la création d’entreprise

Créer son propre affaire présente des avantages considérables. Etre son propre patron c’est la liberté sur les horaires, pas de contraintes sur les jours de congé. Vous êtes libéré d’un patron pas toujours content ou des demandes d’explication à chaque retard. Par contre, les inconvénients c’est le risque d’échec, surtout pour les personnes qui n’a pas une autodiscipline solide. Il y a aussi la pression des investisseurs, vous êtes totalement responsable de votre entreprise et des fonds des investisseurs.