peinture naturelle maison

Si vous envisagez effectuer dans les semaines à venir des travaux de peinture de vos intérieurs ou extérieurs, nous vous aidons à ne pas perdre du temps au fil et à mesure que vous lirez cet article fort enrichissant sur la peinture naturelle. Vous n’aurez pas à tomber dans les regrets ni avant ni à l’issu de la fin des travaux.

Ce qui distingue la peinture naturelle des autres types de peinture.

Pourquoi chercher à polluer un air alors qu’il l’est déjà ? Les différentes compositions des peintures classiques (peinture à l’huile, peinture à eau, mixage des deux peintures, …) sont de plus en plus décriées à cause de leur impact sur la santé humaine et sur l’environnement. Et c’est justement sur ces aspects que la peinture naturelle se démarque des peintures usuelles. Non toxique, la peinture naturelle est faite à base de pigments minéraux ou naturels comme l’ocre, l’argile ou le curcuma ; de l’eau ; des éléments minéraux (argile, craie, talc) ; des liants tout naturel (huile végétale, bière, chaux, farine, cellulose,…) et des huiles essentielles ou végétales. Encore appelée peinture écolo, l’usage de la peinture naturelle impose des gants.


Les peintures classiques en ce qui les concernent sont faites à base de mélange d’éléments nocifs parmi lesquels on cite : les adhésifs pétroliers, les pigments qui fournissent la couleur, les résines synthétiques, les adjuvants, les solvants et les agents matant qui donnent au produit son aspect brillant, mat, satin ou encore velours. Les solvants contenus dans ce genre de peinture sont à l’origine de l’émission de COV (Composés Organiques Volatils) qui sont très nocifs sur la santé humaine et animale. D’ailleurs le formaldéhyde dont ils sont munis est déclaré cancérigène par l’organisation mondiale de la santé (OMS).

Comment préparer la peinture naturelle ?

Adopter la peinture naturelle, c’est améliorer la qualité de l’air dans chaque pièce de vos intérieurs à la maison (murs et plafonds) sans oublier sur les bois. Toutefois, sachez qu’il y a plusieurs déclinaisons de peintures naturelles adaptées à chaque support (bois, plâtre ou poreux, lisse, irrégulier,…) à peindre. Vous devez lire les notices de description à l’achat (là, faites attention au label « NF environnement » qui doit figurer) ou si vous le voulez bien, vous pouvez fabriquer par vos propres soins votre peinture naturelle. Elle est recommandée au niveau des hôpitaux, écoles, crèches, chambres pour enfants ou bébés. Utiliser cette peinture, c’est l’adopter sans restriction malgré le fait qu’elle a vraiment besoin d’un long temps de séchage.

Maintenant que vous savez davantage sur l’importance et le rôle de la peinture naturelle sur votre santé ainsi que son impact sur l’environnement, il va de soi que vous désirez savoir comment concevoir ladite peinture ! Il existe différente manière de conception de la peinture naturelle : la peinture au lait, la peinture suédoise ou à la farine et enfin les peintures au blanc de Meudon. Les noms dont ils sont composés indiquent clairement la matière de base de chaque peinture naturelle.