vaccination

La vaccination est devenue une étape primordiale dans la vie de chaque individu. Ce petit geste, permet depuis quelques siècles de sauver la vie d’environ trois millions de bébés chaque année dans le monde.


La vaccination est apparue pour la première fois en 1796, lorsqu’Edward Jenner, avait réussi à protéger des patients de la variole en leur injectant le virus de la vaccine. Depuis, le principe de la vaccination s’est développé et permet, désormais, de prévenir de nombreuses maladies infantiles, telles que la polio, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la diphtérie, la coqueluche et la méningite causée par haemophilus.

Les enfants vaccinés sont protégés contre les maladies graves, et le taux d’attraper ces maladies est de 95% à 100% plus bas chez les enfants vaccinés, par rapport à ceux qui n’ont pas reçu de vaccin.

Le fait de vacciner permet non seulement de protéger l’enfant et de prévenir contre de graves maladies une fois adulte, mais cela est aussi bénéfique sur la collectivité, car il permet d’éviter la propagation d’infections au sein d’une population.

Les vaccins sont importants pour l’enfant

En principe, la vaccination implique l’introduction d’anticorps biologiques naturels dans l’organisme dans le but de le protéger contre certaines maladies. Elle utilise naturellement la résistance du système immunitaire de l’organisme pour contrer les maladies.

Dès la naissance, l’enfant doit être vacciné contre certaines maladies, comme la rougeole, la varicelle, l’hépatite B, la coqueluche ou le tétanos. Pour les parents, c’est le moyen le plus sûr, le plus efficace et le moins cher, pour protéger leurs enfants contre les maladies graves.

Il est à noter que les enfants non vaccinés sont susceptibles d’attraper des maladies graves. En effet, selon une étude récente, les enfants qui ne sont pas vaccinés, contre la rougeole par exemple, sont 35 fois plus susceptibles d’être affectés par cette maladie. De ce fait, les spécialistes, comme le Dr Sara Leoncini, pédiatre et néonatalogie recommandent à tous les parents de vacciner leurs enfants dès le premier âge.

Les vaccins sont aussi importants pour la population

Il est certain que la vaccination diminue le risque d’épidémie au sein d’une population. En effet, un individu vacciné pourrait protéger son entourage d’une contamination, autre que sa propre personne.

En général, les maladies graves peuvent se propager au sein d’une population, en infectant les individus non-vaccinés et ceux sur qui la vaccination n’a pas d’effet, ce qui pourrait engendrer une épidémie de maladies évitables par la vaccination.

Il est donc important, voire impératif de vacciner les enfants afin de leur protéger et prévenir la contraction d’infections graves dans le futur. Le docteur Sara Leoncini est l’un des pédiatres les plus qualifiés dans leur domaine et promet les meilleurs soins pour bébé.