Quand on parle de financement, plusieurs possibilités s’offrent aux PME telles que le prêt bancaire, l’ACCRE, l’ARCE ou encore le PEA PME. Certaines entreprises décident toutefois de se tourner vers le financement collaboratif ou crowdfunding. Selon une étude de Xerfi, en France, ce phénomène représenterait 150 millions d’euros en 2015. Pour profiter de ce système, il faut d’abord comprendre ce qu’est le crowfunding et comment il fonctionne.

PEA


Le financement participatif, c’est quoi ?

Concept innovant selon la banque de France (par ici), le crowdfunding est un système de financement qui fait appel au public. Entre investissements en actions, financement participatif par prévente, par dons ou par prêt, les PME ont l’embarras du choix sur le type de crowfunding à opter.

Le crowfunding par prévente

Aussi appelé crowfunding par récompense, le financement participatif par prévente est certainement la forme la plus répandue de crowfunding. Il permet aux entreprises de tester un nouveau produit sur le marché, de valider la valeur marchande d’une création, etc. Même les troupes de théâtre peuvent tirer parti de ce système en prévenant les places d’une pièce qu’ils hésitent à produire.
Vous l’avez bien compris, ce financement est idéal pour toute entreprise voulant lancer un nouveau produit ou qui possède déjà une base de clients sur laquelle travailler.

Le crowfunding par actions

Idéal pour les services en B to C style twitter, etc. et les entreprises B to B, le crowfundind par actions permet de vendre des participations au capital. Les plateformes qui proposent ce type de financement gèrent les aspects juridiques, les transferts de fonds, etc. Par ces aspects, les analystes estiment que cette méthode de financement est celle qui permet d’obtenir une croissance des montants de financement maximale.
Répondant aux besoins des TPE et des PME, l’offre de crowfunding par actions en France est surtout centrée sur les startups. Et tout comme le PEA ce système offre une fiscalité avantageuse. Découvrez les détails sur le PEA sur ce site.

Le financement par dons

Certaines plateformes proposent un financement par dons pour aider les jeunes à financer leur création d’entreprises. De grandes boites comme Microsoft ont même choisi d’investir dans ce type de financement pour aider les étudiants et pour servir leur propre communication. L’avantage de ce système c’est que l’on n’a pas à faire un remboursement.