Une maison dont les murs sont humides pourrait être un milieu déconfortant et pourrait même favoriser l’apparition de salpêtre et d’autres phénomènes indésirables, par conséquence plusieurs effets négatifs sur la santé pourraient en résulter.

Comment savoir si l’humidité dépasse son taux normal ?

Un habitat sain ne doit être ni trop sèche ni trop humide, le taux d’humidité varie de maison à maison, il dépend directement des activités exercées et de l’environnement. Alors, il est impératif de le mesurer de temps en temps.
Vivre dans une maison trop humide pourrait affecter la santé des habitants, spécialement les jeunes et les individuels fragiles, en provoquant ainsi des problèmes respiratoires et des allergies.
Pour savoir si ce taux est très élevé il suffit de le mesurer à l’aide des appareils adaptés, le Hygromaster en est le meilleur exemple. Idéalement ce taux est compris entre 45 et 50%.


Faites attention ! L’humidité pourrait envahir votre maison en tout moment

Un taux d’humidité dépassant largement 50% commence à créer une odeur désagréable ainsi que générer des fissures au niveau des murs, des taches de moisissures commencent à apparaître dans la cuisine, la salle de bain ou la chambre à coucher.
Tout ceci sans oublier le pourrissement du bois et l’infiltration de l’eau dans les murs qui deviennent clairement visible avec le temps.

Quelques astuces pour se protéger de l’humidité

Plusieurs gens n’aèrent point leurs maisons, surtout durant l’hiver, et le manque d’aération est une cause principale du problème de l’humidité.
L’aération des pièces la maison pendant 10 minutes au minimum tous les matins s’avère être très utile pour vous éviter de faire face à ce problème, et limiter son taux au niveau adéquat.
En addition, il est conseillé d’assurer l’étanchéité de toutes les fenêtres de la maison et ne jamais laisser le linge sécher l’intérieur sans aération.

Des solutions de plus en plus avancées :

Heureusement pour vous, des solutions de plus en plus avancées apparaissent dans les marchés pour lutter ce fléau indésirable.
Par exemple on trouve des peintures anti-humidité pour protéger les murs ainsi que des hydrofuges, qui à leurs tours, assurent des résultats à long terme. Tout ceci doit être mis en place après un diagnostic pour déterminer le degré d’endommagement et la faisabilité de ces solutions.

Personne n’aime vivre dans l’inconfort c’est pour cette raison qu’on doit toujours mesurer certains paramètres dans la maison et les contrôler pour ne pas tomber dans des problèmes par la suite. En effet on dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir.