Depuis sa création, le WiFi a joué un rôle essentiel pour rester connectés chez soi et à l’extérieur. Nous nous attendons maintenant à un standard de connectivité partout où nous allons, et nous comptons régulièrement sur le WiFi pour maintenir notre productivité, notre organisation, notre santé et même notre protection. Les progrès récents de la technologie WiFi ont grandement contribué à l’Internet des objets, nous permettant d’être encore plus connectés que jamais auparavant. Mais combien d’entre nous connaissent l’histoire complète de la technologie WiFi ? Quand le WiFi a-t-il été inventé ? Comment cela fonctionne-t-il exactement ? Et quel chemin a-t-il parcouru en 20 ans ? Ici, nous avons exploré l’histoire du WiFi, d’où il est né, ce qu’il nous a aidés à réaliser et ce qu’il nous promet à mesure que nous devenons de plus en plus interconnectés.


Qu’est-ce que le WiFi, et comment ça marche?

Au départ le WiFi est un moyen d’acheminer l’Internet vers un appareil en utilisant des émetteurs sans fil et des signaux radio. Une fois qu’un émetteur reçoit des données d’Internet, il les convertit en un signal radio qui peut être reçu et lu par les appareils compatibles WiFi. Des informations sont ensuite échangées entre l’émetteur et l’appareil.

Quand le WiFi a-t-il été inventé?

Le WiFi a été inventé et lancé pour la première fois pour les consommateurs en 1997, lorsqu’un comité appelé 802.11 a été créé. Ceci a conduit à la création de la norme IEEE802.11, qui fait référence à un ensemble de normes qui définissent la communication pour les réseaux locaux sans fil (WLAN). Par la suite, une spécification de base pour le WiFi a été établie, permettant un transfert de données sans fil de deux mégaoctets par seconde entre les appareils. En 1999, le WiFi a été introduit pour un usage domestique.

Fréquences WiFi

Le WiFi utilise des ondes électromagnétiques pour communiquer des données qui fonctionnent à deux fréquences principales : 2,4 GHz (802.11b) et 5 GHz (802.11a). Pendant de nombreuses années, la bande 2,4 GHz a été un choix populaire pour les utilisateurs WiFi car elle fonctionnait avec la plupart des appareils grand public et était moins cher que la 5GHz.

Plus de puissance

En 2003, des vitesses plus rapides et une grande ont été combinées pour former la norme 802.11g. Les routeurs s’amélioraient aussi, avec une puissance plus élevée et une couverture plus étendue que jamais auparavant. Le WiFi commençait à rattraper son retard, rivalisant avec la vitesse des connexions câblées les plus rapides.

2009 – L’arrivée de 802.11n

2009 a vu la version finale de la 802.11n, qui était encore plus rapide et plus fiable que son prédécesseur. Cette augmentation de l’efficacité est attribuée aux données à entrées multiples et sorties multiples (MIMO), qui utilisent plusieurs antennes pour améliorer la communication entre l’émetteur et le récepteur. Cela a permis d’augmenter considérablement le volume des données sans qu’il soit nécessaire d’augmenter la largeur de bande ou la puissance d’émission.

Surpeuplé

La portée étendue de 2,4 Ghz signifie qu’un nombre croissant d’appareils utilisent la même fréquence, ce qui entraîne un surpeuplement et un ralentissement. Par conséquent, le 5Ghz est devenu l’option la plus attrayante.

Routeurs bi-bandes

Pour résoudre ce problème, des routeurs à double bande ont été créés. Ces routeurs contenaient deux types de fréquences radios qui pouvaient simultanément prendre en charge des connexions sur les liaisons 2,4 GHz et 5 GHz. Par défaut, les appareils à portée d’un routeur bi-bande se connecteraient automatiquement à la fréquence 5GHz, plus rapide et plus efficace. Cependant, si un appareil se trouvait plus loin ou derrière les murs, le 2.4Ghz pourrait être utilisé comme sauvegarde.

Depuis 2012

La norme 801.11ac visait à améliorer la gamme 5Ghz : elle avait quatre fois la vitesse du WiFi 801.11n, une plus grande portée et la capacité de supporter plus d’antennes, ce qui signifie que les données pouvaient être envoyées plus rapidement. L’année 2012 a également vu la naissance du concept Beamforming, qui envoie des signaux de focalisation et de concentration de la transmission de données afin que davantage de données atteignent l’appareil cible. Au lieu de diffuser un signal dans une zone étendue dans l’espoir d’atteindre sa cible, pourquoi ne pas concentrer le signal et le diriger directement vers la cible ? Vous trouverez certains des meilleurs routeurs sur ce site : https://monserveurnas.com/routeur-wifi-guide-dachat/

Le WiFi d‘aujourd’hui et les objets connectés

Les performances du WiFi ne cessent de s’améliorer et c’est l’une des technologies de communication sans fil les plus répandues actuellement. Il est facile à installer, simple à utiliser et économique. Des points d’accès WiFi sont maintenant installés à la maison et dans les points d’accès publics, offrant un accès pratique à Internet pour tout, des ordinateurs portables aux smartphones. Les technologies de cryptage sécurisent le WiFi, empêchant les intrus d’accéder à ces communications sans fil.

Mais le WiFi, c’est plus qu’un simple accès en ligne pour consulter ses courriels ou parcourir les réseaux sociaux. Il a également permis à un nombre époustouflant d’appareils électroniques et informatiques grand public de s’interconnecter et d’échanger des informations – un phénomène connu sous le nom d’Internet des objets. C’est l’une des vagues d’innovation les plus passionnantes que le monde ait connues et son potentiel ne fait que commencer à apparaître.

Il est clair que le WiFi n’est plus une voie à sens unique – il est devenu une partie essentielle de notre quotidien personnel et professionnel, et améliore constamment notre efficacité, notre communication, et encourage constamment l’industrie technologique à repousser les limites du possible.

Dans l’ensemble, les capacités du WiFi sont infinies, et avec la façon dont les choses se déroulent, nous sommes incroyablement excités de voir ce que l’avenir nous réserve.