Le simulateur de conduite est une innovation proposée par les auto-écoles pour les élèves en quête de leurs permis de conduire. Cette nouvelle méthode pédagogique ne convainc pourtant pas tout le monde. Ainsi, est-ce que le simulateur de conduite est vraiment utile ou est-ce juste une tendance éphémère ? Cet article apporte les réponses à cette question.

Les difficultés de conduire une voiture

Conduire un véhicule, que ce soit une voiture, une moto, un camion ou un poids lourd n’est pas une chose évidente. Un petit faux pas du conducteur peut entraîner un désastre incontrôlable et irréversible. Pour conduire, il est donc essentiel d’avoir une expérience et passer par les auto-écoles. Toutefois actuellement, force est de constater que le passage dans ces endroits n’est pas réellement la solution. En effet, depuis ces dernières années, la plupart des accidents mortels ont été provoqués par des conducteurs ayant une expérience de moins de deux ans. Cela s’explique par le fait que l’apprentissage en temps réel et avec une vraie voiture, sur route, est très couteux tant pour l’école que pour l’élève. Ainsi les séances de pratique sont limitées et l’assimilation des cours théoriques par la même occasion.


La contribution des simulateurs de conduite dans l’apprentissage de la conduite automobile

Au regard de toutes les difficultés citées ci-dessus, le simulateur de conduite est très utile sur tout le plan.

            Renforcer l’expérience des candidats conducteurs

Le simulateur de conduite aide les élèves à acquérir beaucoup plus d’expérience. En effet, avec un simulateur, les contraintes de carburant et de temps sont dépassées. L’élève aura plus de temps pour maitriser les automatismes de conduite. Avec un simulateur, l’élève pourrait refaire les mêmes gestes, réfléchir aux conséquences de ses actes et rectifier le tir pour ne pas mettre en danger les usagers de la route. Un simulateur permet également de s’habituer aux divers scénarios que l’on peut rencontrer sur la route grâce aux programmes dont il dispose.

            Une révolution pour les entreprises

Pour les investisseurs, les simulateurs garantissent un investissement moins couteux que l’investissement fait dans une voiture. En effet, le coût de l’entretien d’un simulateur représente une petite fraction seulement par rapport à l’investissement dans une vraie voiture. Cela s’explique par le fait que des dépenses courantes (carburant, usures des pneus…) ne sont pas visibles sur des simulateurs.

            Aider à éliminer les discriminations

Des modèles de simulateur de conduite offrent également aux personnes âgées ou en situation de handicape d’évaluer, sans risque, leur capacité cognitive ou physiologique avant de prétendre au permis de conduire.

Conclusion

L’évolution de la nouvelle technologie est le gage de la pérennité des simulateurs de conduite. Ces appareils ne sont donc pas prêts à disparaitre vue les avantages qu’ils procurent. Ils restent un moyen à explorer pour un apprentissage de conduite automobile réussie.