Le make-up est l’art de transformer une personne par le biais de maquillages savamment exécutés pour donner un aspect différent aux personnes qui s’y prêtent. De nos jours, nombre de personnes se sont hissés au rang d’artistes et même de génies en la matière.

Le cinéma comme véritable moteur

Auparavant utilisé uniquement par les acteurs de théâtre afin de sublimer leur personnage, le make-up a acquis sa notoriété grâce au cinéma. En découvrant les véritables visages de ceux qui se cachent derrière les maquillages, on a peine à croire en la réalité. L’exemple le plus frappant en a été les montres comme ceux du docteur Frankenstein qui étaient joués par des acteurs dont la morphologie était tout ce qu’il y a de plus normal. De par sa vulgarisation rapide, les effets donnés par le make-up ont suscité beaucoup de vocations. Leur effet tellement spectaculaire y est sans doute pour beaucoup.


Il ne faut pas oublier que le make-up est comme les métiers de coiffeurs et autres visagistes, soumis à des règlementations strictes. L’hygiène est le pilier de cette profession car les masques et autres maquillages peuvent être des nids à bactéries. En ce sens et comme les autres métiers sensibles sur ce même point de vue, les ustensiles et tous les produits utilisés se doivent d’être d’une propreté irréprochable. Une crème pour les mains est par exemple un produit maintes et maintes fois car prévient entre autres de la sudation extrême. En avoir une sous, et sur, la main de la meilleure marque est le meilleur moyen de garantir un tournage sans gênes.

Diverses autres applications

L’art du make-up tend à se diversifier dans de nombreux domaines. Des activités ludiques prennent le pas sur des finalisations plus sérieuses mais possèdent un grand avantage : celui d’initier dès le plus jeune âge le plus grand nombre de personnes. Lors de fêtes comme le mardi gras où les enfants en primaire apprennent à s’émerveiller devant une telle transformation, il naît des vocations. Titiller leur imagination dès cet âge est l’assurance de détenir une pépinière à artistes qui seront sans doute versés dans la pratique de transformations plus ou moins réussies lors des autres fêtes comme Halloween.

Les fêtes déguisées de tous genres à venir sont alors un tremplin pour les adolescents jadis émerveillés en primaire et qui gardent en eux ce souvenir impérissable. Un petit tour sur les réseaux sociaux finit de convaincre sur ce réel engouement. Ce n’est pas sans risques car certains dépassent vraiment les bornes en inventant des scènes macabres et réalistes mais il faut reconnaître que le talent et l’art sont présents.