Elever des reines d’abeilles est impératif pour les apiculteurs. En effet, une reine atteint son stade de stérilité après environ 4 à 5 ans de vie. Ainsi afin de conserver son cheptel, l’apiculteur a intérêt à procéder à l’élevage de jeunes reines. En quoi consiste exactement cet élevage de reine ? Comment s’y prendre ?

Pourquoi élever des reines ?

Lorsque les abeilles ouvrières détectent des signes de faiblesse ou de sénilité chez la reine, elles sont naturellement incitées à essaimer. Si l’apiculteur ne peut fournir de nouvelles reines plus dynamiques aux colonies, il risque de perdre l’intégralité de son effectif. Ainsi, il s’agit d’élever des reines de qualité qui proviennent de ses ruchers, ou encore d’ « importer » des reines de qualité provenant d’éleveurs de confiance.


Les méthodes d’élevage de reine

Depuis que l’apiculture a été pratiquée par l’homme, plusieurs méthodes ont été utilisées en matière d’élevage de reine d’abeilles. Voici les principales méthodes :
– la méthode simple consiste à choisir la meilleure colonie du rucher. Ensuite, remplacer deux cadres bâtis au milieu de la colonie par deux cadres gaufrés, de sorte que la reine aille pondre dans les nouvelles cellules. Retirer ensuite la reine et procéder au nourrissement artificiel jusqu’à operculation des nouvelles cellules royales. Au bout de 13 jours, il faut transférer ces cellules dans des ruches en attendant qu’elles soient fécondées.
– la méthode de greffage de larves consiste au transfert des jeunes larves d’ouvrières âgées de moins de 36 heures (ou le picking) dans une cupule de cire artificielle. Cette méthode facilite l’obtention de cellules royales de même âge, et ainsi l’on peut avoir le plus de naissances royales en simultané.

Le matériel nécessaire pour l’élevage de reine

Pour procéder à l’élevage de reine, il faudra ce type de matériel :
– des cupules : petites coupes habituellement en cire ou en plastique identiques aux cellules royales, utilisées pour transférer les jeunes larves
– des outils picking comme le picking Suisse en alliage léger d’aluminium ou le picking professionnel en inox
– des lattes porte-cupules auparavant recouvertes de cire fondue, sur lesquelles seront soudées les cupules
– des cadres porte-lattes qui seront identiques aux cadres utilisés, et qui serviront à recevoir les lattes porte-cupules
– une ruche éleveuse
– le starter qui est un groupe d’abeilles orphelines de reine, et en quantité suffisante pour recouvrir un minimum de trois cadres remplis de miel et de pollen, et sans larves ni œufs qui risquent de se développer pendant le confinement durant l’élevage