Les chaînes servent essentiellement pour élaborer par soi-même ses modèles de colliers et bracelets. L’esthétique des bijoux ainsi créés dépendent de la nature de chaînes choisies et aussi de la qualité du pendentif ou décoratif à y rattacher.

Les chaînes en acier

Les chaînes en acier sont des modèles nombreux sur le marché. Leur nature inoxydable fait que ces chaînes sont convenables pour la fabrication de bracelets et colliers qui seront en contact permanent au corps des personnes qui les portent. Il existe des modèles fins à même de garantir l’élégance des femmes. Ils sont faits pour recevoir des motifs et pendentifs pour la création de bijoux de bonne qualité. Il est aussi possible d’utiliser ces chaînes fins pour la création de collier de perles de rocailles, des colliers avec des grains en or ou en argent… Tout dépend de la créativité de chacun. Il existe également des chaînes en fer qui font office de collier ou de bracelet sans que le propriétaire ajoute d’artifices en particulier.


Les chaînes en aluminium

Les chaînes en aluminium suscitent également l’engouement des femmes. Même si elles ne sont pas aussi solides que les chaînes en acier, elles ont le mérite d’être totalement à l’abri de la rouille. De plus, il n’y a quasiment aucune personne qui soit sensible aux colliers en aluminium au point d’avoir des allergies. Les chaînes en aluminium ont généralement une couleur de type platine. Néanmoins, il reste possible d’avoir des chaînes en aluminium aux éclats argent, or ou bronze antique. Pour les chaînes en aluminium fins qui sont destinées à recevoir des figurines et autres éléments pour le décorer, il est judicieux d’opter pour un modèle facile à ouvrir et à fermer. Les modèles avec fermeture par mousqueton et par anneau sont généralement les plus conseillés afin de ne pas se compliquer la vie.

Les chaînes en alliage

Les chaînes en alliage ne sont également pas déplaisantes. Ces chaînes sont très esthétique et à la fois moins cher. C’est justement le fait qu’elles soient en alliage qui fait qu’elles ne sont pas coûteuses. Ainsi, les femmes peuvent s’offrir des chaînes imitant parfaitement l’or à des prix compétitifs. Elles achètent également des chaînes en cuivre rouge ou en bronze antique afin d’y rattacher des figurines aux traits historiques ou mystiques. Les figurines et objets cultes fabriquées dans du cristal autrichien sont par exemple attrayants. Il en est de même des objets décoratifs élaboré dans de l’os ou du bois et qui imitent d’objets cultes comme le triskel celtique et celui utilisé par les druides des temps anciens.