Les marques italiennes sont nombreuses à fournir des vélos de sport au top des performances mondiales. Parmi elles, trois se démarquent : Bianchi, Colnago et Pinarello.

Bianchi

bianchi-velo-italienLa société italienne Bianchi a été fondée en 1885 par un certain Edoardo Bianchi. Spécialisée dans la fabrication de bicyclettes, elle eut également des voitures, des motocyclettes et des camions dans sa production. Aujourd’hui, la marque continue de s’imposer dans le marché des vélos de sport grâce à ses 129 années d’expérience. À son actif, la marque compte une victoire aux Jeux Olympiques, quatre titres de champion du monde dans la catégorie cross-country, ainsi que trois victoires au prestigieux Tour de France.
Il faut savoir que nous devons certaines technologies à la société Bianchi, notamment le système de freinage sur la roue avant, que la marque a inventé en 1901. Aujourd’hui rattachée au sein du groupe suédois Cycleurope, Bianchi continue de faire rêver les amoureux de vélos en leur proposant des modèles toujours à la pointe de la technologie : un velo bianchi est en effet toujours une garantie d’un engin léger, bien équipé et avec le meilleur des dernières innovations en matière de cyclisme.


Colnago : une passion de cyclisme

La marque Colnago a vu le jour à Cambiago en Italie en 1954. Son fondateur n’est autre que l’ancien cycliste professionnel Ernesto Colnago. En effet, ce dernier a commencé à confectionner des roues pour Gloria en 1952, alors qu’il était en convalescence après un accident qui lui coûtera une jambe cassée. Cet accident fut alors un déclic dans sa carrière de constructeur : soudeur de formation au sein de la structure Gloria, il commença à rêver de fabriquer ses propres roues. Son père fit abattre le mûrier du jardin du nº 10 Via Garibaldi pour permettre à Ernesto d’avoir un plan de travail digne de ce nom.
C’est en 1954 que la société Colnago a été créée, avec des moyens modestes : le premier magasin de la marque avait d’ailleurs une superficie de 25 m². Aujourd’hui, Colnago est une société au sommet de son art : elle produit des vélos qui sont appréciés des meilleurs cyclistes pour son efficacité, des vélos qui plaisent au cycliste lambda par sa souplesse, des vélos à la pointe de la technologie sur un marché où la concurrence est très serrée. C’est d’ailleurs Colnago qui a mis au point avec Ferrari la technologie du matériau carbone sur les vélos de compétition en 1987.

Pinarello, marque naturellement championne du monde

C’est un certain Giovanni Pinarello qui a créé la société Cicli Pinarello en Italie dans les années 1940. La marque est une des plus prestigieuses aujourd’hui dans le monde des vélos de compétition, mais aussi dans la production de vélos de cross, de VTT, de vélos pour triathlon ou encore des vélos pour enfants. Son modèle phare est le Dogma, qui ne cesse de recevoir des modifications au fil du temps pour rester au sommet du classement des meilleurs vélos au monde. Il faut savoir également que Pinarello a porté de nombreux cyclistes au titre de champion, dont Mario Cipollini, Jan Ullrich, Bjarne Riis, sans oublier celui qui a enchaîné cinq Tours de France consécutifs : Miguel Indurain.

D’ailleurs, Cicli Pinarello a remporté en 2012 le titre de champion du monde des constructeurs GP Art Serf. Quant au palmarès de la marque au Tour de France, il faut savoir qu’entre 1988 et 2013, Pinarello a gagné 11 courses. D’autres grands cyclistes comme Mark Cavendish, Alessandro Petacchi ou encore Alejandro Valverde ont également enfourché récemment un vélo de la marque. En ce moment, la marque Pinarello fournit des vélos pour les équipes officielles Sky et Movistar, ce qui en dit long sur les performances de ses modèles.