Depuis son entrée en vigueur en septembre 2014, la loi Pinel a bien fait parler d’elle. Dorénavant, les investisseurs ne jurent que par ce dispositif et ceux qui souhaitent avoir un patrimoine immobilier manifestent clairement leur reconnaissance envers le gouvernement. En effet, la loi Pinel avantage les investisseurs confirmés autant que les débutants dans le domaine et les particuliers qui souhaitent tout simplement avoir un bien stable et durable. Est-il trop tard pour investir en loi Pinel ?

Un dispositif limité dans le temps

investir-pinelComme les lois Duflot et Censi-Bouvard qui régissent sur les investissements immobiliers, la loi Pinel est limitée dans le temps. Bien qu’elle ait été votée dans la Loi de Finances 2016, elle agit de manière rétroactive sur les transactions ultérieures au 1er septembre 2014. Quand une rumeur sur sa continuité pour l’année 2017 a été nourrie au début de 2016, le président de la République française François Hollande l’a confirmé dans son discours du 8 avril dernier. Aussi, l’information a été communiquée au grand public : la loi Pinel continuera à agir jusqu’au 31 décembre 2017.


Une année de plus

Pour encore une année et quelques poussières, le gouvernement continuera à offrir un avantage fiscal de taille pour les acheteurs de biens neufs destinés à la location. Le taux de cette réduction est de 12 %, 18 % ou 21 % pour une durée de location respective de 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Le loyer perçu et l’économie d’impôt réalisé peuvent couvrir partiellement ou totalement les mensualités à verser à la banque si l’on contracte un crédit immobilier.

Une année pour 63 000 euros

Si le prix du logement n’a aucun effet sur la réduction fiscale obtenue au nom du dispositif Pinel, la durée de location est le seul élément pris en compte. Pour les plus intelligents, ils réussissent à enregistrer une économie fiscale s’élevant à 63 000 euros. Il n’est pas trop tard pour prétendre à un tel avantage tout en bâtissant un patrimoine stable pour l’avenir.

Comment faire ?

Comme beaucoup le diraient, c’est le moment ou jamais de se ruer vers les villes éligibles à la loi Pinel, c’est-à-dire les villes dans les zones A, A bis, B1 (comme Toulouse) et B2 selon les catégorisations faites par le gouvernement. En plus, les banques proposent aujourd’hui des taux exceptionnels pour les crédits immobiliers. Qui plus est, le gouvernement encourage la pratique du prêt à taux zéro pour favoriser les particuliers qui veulent investir dans l’immobilier. Ce plan de financement doit être à la base du projet dans la mesure où il tient compte du capital à investir, du prix de l’immobilier, du loyer, de la réduction fiscale et des mensualités.

Il n’est pas trop tard

Ceux qui souhaitent profiter des avantages fiscaux associés à la loi Pinel, c’est le moment ou jamais d’investir. Le gouvernement nous offre encore une année pour nous permettre de bâtir un patrimoine stable et durable dans le temps sans avoir à trop se serrer la ceinture et à changer complètement de mode de vie. Pour une année encore…