Lorsque vous souscrivez un prêt hypothécaire, vous choisissez la durée du crédit, c’est-à-dire la période sur laquelle vous allez étaler le remboursement du prêt. Ce choix n’est pas tout à fait libre puisque la durée dépend essentiellement de vos facultés de remboursement. Aujourd’hui, cette durée a largement augmenté, d’une part parce que le prix de l’immobilier est en hausse constante alors que le pouvoir d’achat évolue peu, et d’autre part parce que le particulier s’endette de plus en plus.

Une durée moyenne de 19 à 21,5 ans observée en Belgique

Le prêt hypothécaire n’est pas uniquement destiné au logement. Il peut également être utilisé pour financer d’autres besoins, outre l’acquisition immobilière. Il peut par exemple financer des travaux de rénovation ou même l’achat d’une voiture. Les crédits qui s’étalent sur 30 ans constituent environ 10% des demandes de prêt Hypo. Ce sont surtout les prêts entre 20 et 25 ans qui ont un franc succès. Pour les prêts destinés aux travaux, ils vont de 10 à 20 ans. En tout et pour tout, on observe une moyenne générale comprise entre 19 et 21 ans.

Principale cause de la hausse : l’augmentation du prix de l’immobilier

L’augmentation de la durée du prêt hypothécaire est intimement liée à l’augmentation du prix de l’immobilier en Belgique. En effet, entre le dernier trimestre de l’année 2017 et le premier trimestre de 2018, on a déjà enregistré une hausse de plus de 3%. Toutes les régions sont concernées par cette hausse. Pour Bruxelles et ses environs, elle atteint même 12% sur la période sus citée. Une hausse du prix de l’immobilier entraine logiquement une hausse de la durée du prêt hypothécaire.

Un revenu qui évolue peu

De son côté, le revenu belge reste bien en deçà des espérances. En effet, le revenu moyen du Belge en 2018 est à peine 5% plus élevé que celui du Belge en 1995. Cette faible progression des ressources  l’oblige à recourir à des prêts de plus en plus longs, surtout que les besoins augmentent.

Hausse de la durée=hausse du prix global du prêt hypothécaire

Cette hausse de la durée a bien sûr un impact considérable sur le prix global du crédit. Plus un crédit s’étale dans le temps et plus vous payez des intérêts. Fort heureusement, les taux sont plus cléments ces dernières années, permettant au Belge d’envisager le refinancement de son prêt afin de réduire le prix de ce dernier.

Conseil : comparez et simulez

Pour trouver les meilleures offres, celles qui proposent les taux les plus intéressants, recourez au comparateur de crédit qui vous fera gagner du temps. Ayez surtout le réflexe de simuler votre crédit afin de déterminer la formule de prêt Hypo adapté à vos besoins et vos moyens. Vous pourrez plus aisément moduler la durée convenable en fonction de votre endettement et de vos ressources. Ces outils sont disponibles en tout temps et sont entièrement gratuits. Ils ne vous engagement en rien mais vous aident à prendre la bonne décision pour vos 10 ou 20 prochaines années.