immigration usa actu : Une hausse d’immigration irrégulière sur la frontière des États-Unis malgré la « Tolérance Zéro » de Trump

Depuis à la fin du mois de mai, plus de 50.000 immigrants clandestins ont été arrêtés à la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Une hausse d’arrestation de 160%

L’augmentation migratoire sur la frontière entre le Mexique et les États-Unis prouve que la politique récemment mise en place par Donald Trump n’arrive pas à contrôler ce phénomène d’immigration illégale. Depuis le début du mois de mai, le président de la République américain a ordonné une poursuite pénale contre les personnes qui traversent, sans autorisation la frontière séparant les États-Unis du Mexique et de séparer les enfants de leurs parents pour une traversée en famille. C’est principalement la recrudescence de la violence qui motive les populations du Salvador, du Guatemala ou encore du Honduras à demander l’asile sur le territoire américain. De ce fait, les mesures de contrôle à la frontière ont été renforcées par l’administration de Donald Trump. En effet, les éléments de la Garde Nationale ont été mobilisés en masse sur la frontière depuis le mois d’avril.

Le Ministre de la Sécurité intérieure face à ce phénomène

Face à l’instauration de cette politique qui enfreint le droit de l’Homme, le porte-parole du Ministère de la Sécurité Intérieure, Tyler Houlton, a affirmé que la mobilisation des éléments de la sécurité sur la frontière provoque une désorganisation des passeurs et des cartels.

Lancement d’une poursuite pénale contre les solliciteurs d’asile

Depuis les huit premiers mois du mandat du président américain, l’administration de Donald Trump avait accordé une haute importance sur l’immigration illégale sur la frontière qui sépare le Mexique et les États-Unis. Face à ce phénomène, le président américain a lancé des poursuites à toutes les personnes traversant clandestinement la frontière, idem pour les demandeurs d’asile.