Les marquages au sol sont une excellente option pour améliorer la sécurité d’une installation. Lors de la planification de l’utilisation des marquages au sol, il est toutefois important de réfléchir afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Il y a un certain nombre de questions qui doivent être posées et auxquelles il faut répondre avant qu’une mesure ne soit prise, ou bien ces efforts peuvent en fait causer plus de tort que de bien.

 

Quel type de marquage de plancher devrait-on utiliser?

En ce qui concerne les marquages de plancher pour la sécurité du sol, il y a deux options principales à considérer.

La première option, et la plus populaire pour tous les types d’installations, sera le ruban de marquage au sol. Il existe de nombreux types différents selon les besoins spécifiques d’une installation. A cela : le ruban antidérapant, le  ruban luisant dans le noir, le ruban réfléchissant,…

L’autre option est la peinture de marquage au sol. La peinture peut être appliquée facilement sur chaque type de sol. Toutefois, celle-ci  a besoin de temps pour sécher complètement. La peinture peut être appliquée à l’aide d’un simple rouleau, de pochoirs ou d’une machine en fonction de l’environnement.

 

Quelles sont les exigences?

Chaque fois que vous tentez d’améliorer la sécurité des installations, il est nécessaire de tenir compte des règlements gouvernementaux qui s’appliqueront.

Dans cet ensemble de normes, il faut reconnaître que les lignes de marquage de plancher doivent avoir une largeur minimale de 2″, ce qui est essentiel pour la visibilité. Elles peuvent être plus larges, C’est à dire 2-6” de largeur est idéal. Les normes seront généralement assez faciles à suivre, mais si elles ne sont pas comprises à l’avance, il pourrait être nécessaire d’enlever et de remplacer les marquages pour se conformer