La stratégie de base pour faire face à un ralentissement économique consiste à se concentrer sur votre cœur de métier et vos forces, à maîtriser les coûts inutiles et à faire plus avec moins. Bien que de nombreux processus de gestion des talents RH soient parfois perçus comme des pratiques “agréables à mettre en œuvre”, ils sont en fait essentiels au succès de votre entreprise. Étant donné que dans de nombreuses industries, le coût de la main-d’œuvre est la plus grande dépense individuelle de l’entreprise, apprendre à bien gérer votre main-d’œuvre et favoriser une culture de haute performance peut être essentiel à la survie. La recherche montre que les entreprises qui investissent dans les pratiques de gestion des talents surpassent constamment leurs pairs.

Voici strois choses que votre organisation peut faire pour tirer le maximum de votre effectif.

1. Aligner les objectifs individuels et organisationnels et suivre efficacement leurs progrès

Bien que l’harmonisation des objectifs soit toujours une pratique exemplaire importante en matière de gestion des talents, elle devient cruciale en période économique difficile. Les entreprises doivent s’assurer que leurs employés sont tous déterminés à contribuer au succès de l’organisation. Vous devez vous assurer que tout le monde travaille sur les bonnes choses et que l’organisation progresse dans la réalisation de ses objectifs. Pensez à cela comme si vous gardiez tous les yeux sur le prix. Si les progrès ne sont pas suffisants, les dirigeants doivent prendre des mesures correctives immédiatement.

2. Effectuer régulièrement des examens du rendement des employés pour assurer le suivi de leur rendement.

Dans une période financière difficile, de nombreuses entreprises sont tentées de renoncer à leurs évaluations régulières du rendement de leurs employés, les considérant comme une dépense qui peut facilement être épargnée. Ils ne voient pas et ne récoltent pas la valeur énorme que ce processus de gestion du rendement a à offrir.

Premièrement, l’évaluation du rendement est une occasion cruciale pour les gestionnaires et les employés de discuter des points saillants du rendement et des défis, des objectifs et des compétences, ainsi que des besoins en matière de perfectionnement. Pour donner le meilleur d’eux-mêmes, il est essentiel que les employés obtiennent une rétroaction régulière sur ce qu’ils font bien et sur les aspects à améliorer, et qu’ils discutent des lacunes en matière de compétences et des aspirations professionnelles avec leurs gestionnaires. C’est le moment où la plupart des gestionnaires et des employés mettent en place des plans pour combler les écarts de rendement ou accroître les compétences d’un employé. C’est l’un des moyens les plus efficaces de maintenir le rendement sur la bonne voie.

3. Investir dans un développement axé sur la performance

En raison de la récession économique, il est encore plus important pour une entreprise de s’assurer qu’elle tire profit de son investissement dans le perfectionnement des employés. La meilleure façon de commencer est de vous assurer que vous offrez la formation dont les employés ont besoin. En commençant à partir des évaluations du rendement de vos employés et en les utilisant pour identifier les lacunes de compétences, vous pouvez être sûr que vous offrez les bonnes activités d’apprentissage ciblées.

Cette analyse doit se faire à deux niveaux. Premièrement, votre organisation d’apprentissage et de perfectionnement devrait déterminer les domaines où les employés ont obtenu de faibles notes et s’assurer qu’ils ont une offre d’apprentissage pour y remédier. Ensuite, votre organisation d’apprentissage et de perfectionnement doit examiner les résultats globaux pour les compétences essentielles et déterminer si elle dispose de l’effectif dont elle a besoin dans ces domaines clés pour réussir. Si les résultats globaux d’une compétence critique sont inférieurs à ce qu’ils devraient être, il est peut-être temps que l’organisation déploie un effort plus important pour cultiver ces compétences.