Le gouvernement a pour rôle de prioriser la justice sociale à travers les impôts payés par les contribuables. Or, les taxes imposées aux citoyens ne permettent pas d’aider tous les démunis. C’est pourquoi les associations d’intérêt public essaient de renforcer la valeur d’altruisme. Grâce aux dons offerts par les particuliers, elles peuvent assister les personnes en difficulté en leur proposant de la nourriture, des soins médicaux ou encore un lieu de repos.

Les différentes sortes de dons

De nombreuses personnes ne saisissent pas encore le sens du terme don. Il se distingue de la cotisation puisque la donation est effectuée de manière désintéressée c’est-à-dire qu’il n’y a pas de contrepartie. L’organisme d’intérêt public use de la somme selon ses besoins. D’ailleurs, il accueille toutes formes d’assistance. Le particulier n’est pas contraint de donner de l’argent. Il peut s’orienter vers des aides matérielles. Cette personne peut envoyer de la nourriture, des vêtements, des livres ou encore des meubles à l’association de son choix. Ils seront redistribués en fonction des nécessités des individus pris en charge. Pour les organisations humanitaires, les objets comme les ouvrages sont utilisés pour apprendre à lire à des enfants et des adultes de certains pays asiatiques et africains.

Les associations acceptent également les volontaires. Leurs tâches au sein de l’organisme sont souvent choisies en fonction de leurs compétences. Les cuisiniers participent à la cuisson des repas équilibrés dans les centres d’hébergement d’urgence. Les médecins aident les équipes soignantes mobiles pour la prise en charge des personnes n’ayant pas les moyens de se rendre dans un hôpital.

Les actions des organismes d’intérêt général

En raison de l’évolution de la technologie, ces établissements se sont adaptés aux habitudes de vie de leur donataire. Désormais, ils peuvent envoyer leurs dons en ligne. D’autres parts, des personnels rencontrent également, dans la rue, les exclus. En effet, certains d’entre eux n’aiment pas se rendre dans les centres de refuge. Hormis ce type de procédé, cette association offre également un service d’écoute. En appelant le 115, les démunis peuvent être pris en charge rapidement. L’aide de certains organismes ne se limite pas à l’hébergement. Ils participent aussi à l’insertion sociale de la personne selon ses compétences intellectuelles et physiques.