Plusieurs sont les personnes qui se demandent si la cigarette électronique est vraiment efficace pour le souhait d’arrêter de fumer. Même si la cigarette électronique n’est pas reconnue officiellement telle une méthode de sevrage tabagique, elle est une aide précieuse pour arrêter de fumer.

La bonne attitude face à la cigarette électronique

Il ne faut pas choisir la première cigarette electronique qui vous tombe sous le nez. Le mieux est d’éviter les modèles jetables qui ressemblent de plus en plus à une vraie cigarette car les cartouches sont pré-remplies. En effet, ces e-cigarettes produisent très peu de vapeur et n’ont qu’une très faible autonomie. Au commencement, vous pouvez être tenté de toujours fumer en parallèle, cependant, l’e-cigarette vous aide à diminuer votre consommation. Sans vous forcer, sans vous stresser, juste en y pensant un peu, au fil du temps, vous réussirez à baisser la consommation de cigarettes de moitié, et ce en l’espace de quelques jours. Et puis, il faut voir le bon côté de choses, la cigarette électronique améliore votre respiration, rend vos dents plus blanches… Au bout de quelques mois, vous réduire sensiblement votre consommation de cigarette traditionnelle. De plus, avec l’e-cigarette, il n’existe aucune restriction quant à l’usage en public et en communauté, au contraire de la cigarette traditionnelle : dans un bureau, devant l’écran, au restaurant, en réunion… tout est possible.

Bonne pour votre poche et votre cigarette electronique

Saviez-vous que la cigarette electronique nîmes est très économique ? Un flacon de 10 ml de e-liquide équivaut à 100-120 cigarettes. Vous pouvez dépenser 4 à 5 fois moins cher en vapotant. Et cela sans que vous abandonniez votre plaisir ou votre besoin au quotidien. Côté santé, vous avez plus de chance de vivre mieux plus longtemps. En effet, vous dites adieu aux 4000 substances toxiques composant la cigarette traditionnelle comme le goudron, le monoxyde de carbone, l’acétone, l’ammoniaque, … Ce sont des substances connues pour leurs propriétés cancérigènes. Ainsi, vous gagnerez en espérance de vie et améliorez sa qualité au quotidien au niveau de votre souffle, peau, goût, odorat… Au bout de 6 mois, globalement votre santé s’améliore. Un an plus tard, vous courez moins de risques d’accidents cardio-vasculaires et de maladies du cœur. De 2 à 10 ans après, la probabilité de cancers et infarctus est réduite de moitié. Après 10 ans, vous vous retrouvez dans l’état d’un non-fumeur. En général, vous bénéficiez d’une meilleure qualité de vie.